top of page

pamela anderson : que cache sa métamorphose ?


Sobriété est le mot d'ordre
Pamela Anderson égérie Proenza Schouler

Depuis la fin de l’année 2023, les clichés de l’ex-naïade de la série Alerte à Malibu ont interpellé : l’actrice américano-canadienne opère un virage à 380° depuis qu’elle a décidé de ne « plus se maquiller » et de « ne plus styliser ses cheveux ». C'est en ce sens que médias et personnalités se sont emparés du sujet : Vanity Fair la dit « libérée des diktats de beauté », Jamie Lee Curtis salue cet acte comme « un acte de courage et de rébellion », le journal Marie Claire en fait « une femme avec une beauté dans l’air du temps », et Vogue la filme dans sa préparation ultra light pré fashion week... Mais qu'en est-il vraiment ?



Tout au naturel pour se dévoiler dans son documentaire
Pamela, a love story - Netflix

A l'Américaine !

Une véritable storytelling précède et accompagne ce changement : la perte de son amie maquilleuse, mais aussi le documentaire Netflix "Pamela, a love story" où l'on découvre une Pamela nature sur son tracteur tondeuse, faisant son potager. Elle y dévoile son enfance et son adolescence et les abus sexuels qu'elle a subi, parle de ses ex maris et compagnons, de la violence, de l’alcool, de son passé de playmate,... On découvre une femme qui n'est pas respectée et qui revient sur ses blessures, toujours vêtue d'une robe écrue, fluide et transparente, qui montre finalement qu'elle n'a pas peur de sortir de sa zone de confort en jouant dans la comédie musicale "Chicago"...



Campagne Printemps/Eté 2024 Proenza Schouler
Pamela Anderson en Proenza Schouler

Un coup de maître médiatique pour un changement d'image :

C'est un cheminement médiatisé et concrétisé à l'arrivée par la femme sans artifice qui entre désormais dans le microcosme de la mode, jette aux oubliettes l'image de bimbo ringarde écervelée, et la présente comme une femme bien dans sa vie et dans son âge, avec des valeurs et qui s'assume sans fard.

Son corps n’est plus le centre d’intérêt, priorité au Style ! Un Style Less is more qui est son ticket d'entrée pour un nouveau monde...






Désormais, on parle d’elle avec respect

Celle qui a été moquée, qu'on a traité comme une fille facile, une femme objet, est égérie pour la campagne Printemps Eté 2024 de la marque New Yorkaise Proenza Schouler, « Sans maquillage » (gardez en tête ces guillemets s'il vous plait).

C’est tout bénef pour la marque qui surfe sur le buzz, SAUF QUE …


Les photos de la campagne Proenza Schouler
Madmoizelle - Article du 5 janvier 2024

On nous a fait avaler des couleuvres !

Dans un article du 5 janvier 2024, le média Madmoizelle souligne le fait qu’elle n’est en réalité PRESQUE pas maquillée, donc, maquillée légèrement

AH ! enfin, merci, quelqu’un semble tout de même ouvrir les yeux !

Qu'« elle est aussi assez privilégiée, riche et célèbre, pour se payer des hordes de soins onéreux, voire un recours régulier à de la médecine ou chirurgie esthétiqueFacialist, coach sportif, nutritionniste, chefs privés… Cette beauté a un prix que tout le monde ne peut pas se payer. »

Et on ne parle pas des photos retouchées de la campagne Proenza Schouler.



Arrêtez de nous prendre pour des lapins de 3 semaines bon sang !!!

Hein, les médias, les personnalités, pas besoin d'être un pro pour voir que cette nana respire la médecine et la chirurgie esthétique : front, paupière, pommettes, lèvres, rien ne bouge ! Pas de gravité chez Pam, tout est en apesanteur. Sa peau n’a aucune rougeur, juste des tâches de rousseur là où il faut histoire de souligner son côté naturel et conserver son côté ingénue…

Où est l'acte militant là dedans ?!



Ce qui serait militant :

Ce serait qu'elle n'ait fait aucun traitement esthétique, qu'elle fasse retirer ses implants, et qu'elle se pointe à la fashion week sans mascara, sans baume teinté pour les lèvres, ET sans aucune retouche maquillage MAIS AUSSI qu'elle impose lors des ses campagnes qu'aucune retouche photo ne soit faite.

Là, j'aurais souligné l'acte de courage et de rébellion !


Un grand "oui" au changement d'image, mais pas sous couvert de mensonges !

Il est naturel de vouloir changer son image, nous évoluons et parfois, notre apparence ne correspond plus à ce que nous sommes : notre message ne passe plus, il nous faut de nouveau codes d'appartenance à un groupe : tout le monde le peut et y a droit. Mais faire croire qu'une personnalité publique s'affiche sans maquillage, sans styliser ses cheveux, au saut du lit alors que l'on voit que c'est faux, c'est cautionner sa supercherie, entretenir le mensonge et créer des complexes chez les gens qui pourraient penser arriver au même résultat en restant 100 % naturels.

C'est un peu se foutre de la gueule du monde en gros ! Tout comme avec les photos de magazines où les publicités retouchées.


Un changement d’image réussi :

Elle est désormais d'une beauté plus naturelle, son style est épuré avec une bonne dose de french touch qui casse son image sulfureuse et légère et qui renvoie l’image d’une femme accomplie, bien dans sa vie et dans son temps.

Elle parait plus jeune délestée de multiples couches de maquillage derrière lesquelles elle semblait se cacher et qui la vieillissait : son maquillage est aujourd'hui léger et ciblé.


Mais obtenir ce résultat ne se fait pas en un claquement de doigt !

Ce Style Effortless est travaillé, et rien n'est laissé au hasard. Et si Pamela Anderson préfère désormais le naturel, elle est sans doute entourée de professionnels qui l'ont guidée et ont élaboré ce changement, et qui continuent de la conseiller.


Son changement d’image est tellement radical, qu'il nous interpelle de toute manière. Il aurait suffi de dire les choses comme elles sont réellement, cela aurait été sans doute moins sensationnel, mais on aurait apprécié une démarche plus honnête par ici...


A bon entendeur !

 


Posts récents

Voir tout

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page