top of page

Les dictats culpabilisants des influenceuses de mode éthique

Au mois d'octobre, l’ouverture d’un pop-up store Shein pendant 4 jours à Lille a créé un séisme dans le milieu des influenceurs au contenu orienté éco-responsable. Des publications ont afflué de toutes parts comme si la présence du géant chinois dans le Nord de la France, haut lieu de l'industrie textile, allait anéantir toute consommation éthique et responsable…

C’est en sirotant mon petit café matinal devant les nouvelles des #réseauxsociaux que je suis tombée sur l’évènement qui allait secouer la toile pendant quelques heures : sur mon écran, une #influenceuse qui vante quotidiennement les mérites de la #secondemain, se dit extrêmement choquée que la plus #fastfashion de toutes les enseignes de fast fashion, aka #Shein, puisse impunément ouvrir une boutique sur le sol français. C’est pour elle inadmissible et il vaut mieux se tourner vers des « #pépites » de seconde main, fabriquées en France, avec de belles matières que l’on peut trouver à moins de 10€ chez #Emmaüs, en #brocante ou en #ressourcerie à 3€, mais aussi sur #Vinted où l’on trouve de très belles pièces pour pas cher. Selon elle rien de plus simple (si elle le dit…) il suffit de mettre les bons mots clés, d’avoir un peu de patience, ET de persévérance (je la cite, hein !), pour enfin trouver LA pièce magnifique que l’on pourra garder TRES TRES… TRES longtemps ! A coup de « s’il vous plait », de « je vous en supplie », elle demande à son auditoire de « NE PAS ACHETER Shein » et nous confirme que si nous respectons tous ses conseils, nous allons pouvoir nous vêtir de la tête aux pieds de matières nobles, françaises, et surtout d’une qualité irréprochable.

S’en sont suivis d’autres #publications d’influenceuses #modeéthique qui ont prêché pour leur paroisse, je veux dire par là, leur marque de vêtements, généralement fabriqués en Europe, vendus aux prix de la fabrication Européenne. Très en colère elles aussi, elles n’ont cessé de crier leur mécontentement en soulignant au passage que le message de consommer de manière responsable avait visiblement du mal à passer et que si, pour faire changer les mentalités, il fallait seriner ce message, elles le feraient.


Ce que moi j’entends avec ce genre de propos, c’est : « Tu ne consommes pas de la mode éthique ?! tu n’as donc rien compris ou quoi depuis le temps qu’on te le dit ?! Et la planète, tu as vu l’état de la planète ? Et les conditions de travail ??? Hein ?! » … Lorsqu’un influenceur ou une personne, sur son compte #Instagram ou #TikTok, s’énerve, pousse un coup de gueule contre une personne, une partie, ou l’ensemble de son auditoire, je ne peux m’empêcher, en tombant sur sa publication, de me sentir agressée. Je vais sur les réseaux sociaux avant tout pour me divertir ou approfondir certains de mes centres d’intérêts, pas pour subir des remontrances, des reproches ou qu’on me donne l’impression que je ne pige rien à rien.


En France, nous avons à notre disposition toutes les informations pour nous instruire sur des sujets divers et variés, et nous abonner à un compte sur un réseau social en fait partie, nous allons où notre sensibilité nous amène. Cela ne veut pas dire que nous devons boire les paroles de notre orateur et adhérer sans conditions à ses préceptes. Prenons ce qui nous intéresse et faisons-nous notre propre opinion du sujet.

Chaque individu a sa propre vie, sa situation familiale (célibataire, marié, avec ou sans enfant, …), des moyens financiers plus ou moins importants, est avec ou sans emploi, et a des priorités : nous n’avons ni le temps, ni les moyens d’agir sur tous les fronts.



Pour ma part, ma priorité est de manger bio : aujourd’hui nous sommes un famille de 4, avec 2 ados qui dévorent (je ne savais pas qu’il était possible de manger autant !), alors étant donné les prix pratiqués, c’est un GROS budget. C’est, au-delà de l’aspect responsable, pourquoi je suis toujours à la recherche de la fameuse « Pépite »: en ce moment je cherche désespérément le manteau en laine et cashmere qui fera battre mon cœur, et pour cela, je n'ai pas le choix, je suis dans l’obligation de regarder sur Vinted (mon article sur le sujet ici) car selon la région de France où tu vis, les prix pratiqués ne sont clairement pas les mêmes. La demoiselle aux Pépites vit visiblement aux alentours de Lille, je vis, en France, aux alentours de Genève alors j’aime autant te dire que c’est pas au Emmaüs du coin que tu vas payer ton manteau 100% laine IM-PECABLE (c’est pas moi qui l’ai dit c’est elle !) moins de 10€. Il restent économiquement cohérents si tu vois ce que je veux dire ! Quant aux boutiques de secondes mains et aux brocantes qui fleurissent dans les villes alentours, elles sont beaucoup trop chères: il faut bien payer le loyer.


Reste #Vinted, le site hypocrite par excellence, qui favorise la surconsommation mais aussi la fast-fashion, les prix pratiqués sont souvent dénués de sens alors tout le monde est l’affût de l’article au prix juste qui va bien sûr partir en moins de 2 minutes : tout l’auditoire des influenceuses seconde main est là, une main tremblante sur le clavier, l’autre fébrile sur la souris, la bave aux lèvres, prêt à bondir sur LA Pépite !!!!!

Pour trouver de bonnes affaires de seconde main, il faut habiter des régions où les prix pratiqués sont raisonnables. Quant à la mode éthique fabriquée en Europe, elle est malheureusement beaucoup trop onéreuse pour mon budget actuel (même si j’ai parfaitement conscience que dans la majorité des cas elle ne peut être vendue moins chère) … ou alors il faut que j’arrête le bio !


Je voudrais être parfaite, consommer #local, #bio, #éthique, laisser à mes enfants une planète en bonne santé et un monde en paix, que tout le monde soit payé justement pour le travail fourni et donner une seconde vie à « Pépite »... (ok c’est bon j’arrête ! :)), mais je ne peux pas tout faire !

Mon boulot n’est pas #influenceuse #secondemain, je n’ai matériellement pas le temps de passer des heures à rechercher des vêtements de bonne facture, au meilleur prix, auprès d’un vendeur fiable. Je n'ai pas les meilleurs plans, alors je fais comme je peux, avec ce que j’ai. Je fais comme je pense le mieux pour moi, par rapport à ma situation…comme tout le monde.




Alors s’il vous plait, vous, influenceuses de mode #écoresponsable, éthique, et tout ce qui va avec, arrêtez de nous servir des #discoursmoralisateurs sur le fait que nous ne consommons pas de la meilleure manière, qu’il faut faire des efforts, qu’on doit nous rabâcher les choses, ou je ne sais quoi encore ! Ni vous ni personne n'est exemplaire en matière de consommation, chacun fait de son mieux avec ce qu'il a et ce qu’il est en fonction de ses priorités.

Loin de moi l'idée de défendre une production nocive pour l'homme et l'environnement et inhumaine avec ses travailleurs, mais force est de reconnaître que des enseignes comme Shein sont très attractives pour certaines catégories de la population (adolescents, étudiants, jeunes adultes, ... ) qui ne se préoccupent pas, pour la plupart, pour le moment, des nuisances engendrées par cette industrie (et vu l'état actuel du monde j'ai presque envie de dire: "gardez le peu d'insouciance qu'il vous reste"...) . Cela leur permet de s'habiller avec les dernières tendances à des prix accessibles pour eux et de renouveler souvent leur garde-robe: cela fait partie de leur construction, du passage de l'enfance au monde adulte, cela leur permet de s'intégrer, d'appartenir à un groupe et de s'affirmer socialement. C'est l'époque des virées shopping entre copines et c'est sûrement beaucoup plus sympa en effet, soyons honnête, que d'aller chez Emmaüs ! Certains prendront conscience de tout ça plus tard, d'autres jamais, c'est comme ça.


Je n’ai jamais acheté Shein, et je n’achèterai jamais Shein, ni en première, ni en seconde main. Je continue d’acheter de la fast-fashion (et à culpabiliser à chaque fois que je le fais), mais comme je l’ai déjà expliqué dans mon article « pourquoi je vais continuer à acheter la fast fashion » je n’ai, pour le moment, pas trouvé d’alternative alors si vous, vous avez des solutions accessibles à tous pour mieux consommer en matière d'habillement, je suis preneuse, dites-le moi en commentaire ! :)



A très vite !

Posts récents

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page