bien travailler de chez soi

Dernière mise à jour : 26 avr. 2021

C'est reparti pour un tour ! Confinement Round 2 !... on a l'impression de tourner en rond cette année, non ?! A-t-on le choix ? Non, alors autant tenter de vivre le mieux possible cette situation, comme dirait l'optimiste qui sommeille (un peu trop en ce moment d'ailleurs) en moi. On doit s'adapter aux changements et cela se fait souvent au détriment de notre temps, professionnel ou personnel. Je pense à celles et ceux qui télétravaillent désormais, ou même aux nouveaux free lance, et j'avais envie de partager ici quelques astuces pour que cette nouvelle vie de travail à domicile soit peut-être plus rapidement optimisée.



Travaillez de chez moi, en #freelance, je le fais depuis près de six ans. C'est quelque chose que j'apprécie beaucoup, et la raison principale est: le gain de temps ! J'optimise ma journée en évitant de passer 1h matin ET soir sur la route pour aller et revenir du boulot. Clairement, lorsque tes enfants t'attendent, que tu es bloquée dans les embouteillages ET que tu sais qu'une énième journée t'attend encore, c'est le stress ! J'ai donc fait le choix de regrouper mes activités sur un même lieu...et c'est là que se trouve la difficulté: sans organisation, c'est perte de temps et éparpillement assurés. Alors comment faire pour se recentrer et être efficace ?


"quand tu bosses de chez toi tu fais comme tu veux !"


Cette phrase je l'ai entendue maintes et maintes fois, et ma réponse est sans appel: absolument pas ! je ne fais pas comme je veux. Au contraire, je m'adapte sans cesse et je fais comme je peux, en fonction de mes tâches professionnelles et des contraintes familiales. Lorsque tu es salarié tu dois rendre des comptes, respecter les règles et fournir du travail à l'entreprise qui t'emploie. En free lance, tu t'adaptes à la demande, à ton client, chaque jour est différent, les périodes sont parfois surchargées, parfois plus light, des contrats arrivent en urgence, certains sont retardés, d'autres annulés.

L'organisation n'est pas quelque chose d'inné chez moi, cela me demande pas mal d'effort et de concentration pour ne pas me disperser et me laisser distraire. Alors si je jongle aujourd'hui plutôt pas mal, c'est à force de réajustements suite à des expériences parfois stressantes, à des soirées de travail et des levers à l'aube pour rattraper mon retard, et à des bilans pas toujours positifs sur la gestion de mon temps.

J'en ai tiré des conclusions et mis en place des choses qui me permettent d'être plus structurée pour optimiser ma journée, de n'accomplir qu'une tâche à la fois (ou presque :)) et de faire une vraie journée de travail avec une heure de début et une heure de fin, comme dans un bureau.


Règle n°1: dire à ton entourage que tu travailles chez toi


C'est la base ! Pourquoi ?... Parce lorsque tu es chez toi en journée, les gens ne soupçonnent pas toujours que tu puisses avoir une activité professionnelle, et même si ils le savent, ils pensent que tu fais comme tu veux, donc, que tu peux t'arrêter de bosser pour leur faire un café en papotant et leur consacrer une heure dans la journée sans problème. J'ai même eu un voisin qui est venu me demander de garder son fils ! Lorsque je lui ai dit, un peu outrée: "mais je travaille !", il est tombé des nues. Il avait visiblement une toute autre idée de ce que pouvait être ma vie.

Il faut donc poser TES limites et savoir dire non. Si tu n'as pas le temps de recevoir quelqu'un, propose lui un moment "en dehors des heures de travail". Ne réponds pas non plus au téléphone surtout si cela augure un long papotage entre amis, tu rappelleras à un moment plus propice.

Ce n'est pas une démarche si évidente, et au départ j'ai eu l'impression d'être impolie. Mais c'est se respecter que de dire non et si ces gens tiennent à toi, ils ne peuvent que comprendre. Après tout, ils ne débarqueraient pas si tu travaillais au sein d'une entreprise !


Règle n°2: créer ta routine en l'adaptant a ton quotidien


Même si tu restes à ton domicile, que tu ne vois personne dans la journée, et que tu n'as pas de rendez-vous à l'extérieur, il est important de se lever à heure fixe et de se préparer pour travailler: toilette, maquillage, rasage, coiffage,...on se bichonne pour se motiver et se sentir bien.

Côté vêtements, on oublie ceux de sport (sauf si tu es coach sportif, ou dans un domaine approchant), les survêtements et autres habits de week-end. Un vêtement apporte une énergie, il est donc important de se mettre dans le bon #mood. On oublie le très strict et le peu confortable: on réserve blazers, tailleurs, cravates et compagnie aux rendez-vous extérieurs ou juste le temps d'une visioconférence si nécessaire. On trouve le juste milieu avec un beau jeans, bien coupé et confortable, une belle chemise, un beau pull, et surtout on accessoirise: montre, ceinture, boucles d'oreilles, colliers, bracelets, foulards, etc...

On en profite pour travailler son #style sans se soucier du jugement extérieur ! On évite le noir, trop classique et surtout trop plombant pour l'époque, on ose les #couleurs, on porte notre gamme (chaude ou froide, sur le haut du corps), et on choisit celles qui nous mettent de bonne humeur.


Règle n°3: se faire un emploi du temps


Face aux tâches multiples d'une journée et aux contraintes, il est nécessaire de ne pas naviguer à vue lorsqu'on travaille de chez soi. Il faut avoir une structure et tu dois savoir lorsque tu te lèves le matin, de quoi vont être faites tes journées: professionnelle et privée. Sans ça tu pourrais te disperser ou t'axer sur des tâches non prioritaires: il y a tant de diversions possibles (internet et les réseaux sociaux, la radio, la musique,...) et n'oublions pas que tu travailles à ton #domicile, qui est en premier lieu associé à la vie privée, à la détente et aux loisirs.

Alors la veille, le vendredi pour la semaine suivante,...à toi de choisir le moment le plus adéquat, planifie ton emploi du temps, inscris dans ton agenda les heures que tu vas consacrer à ton job, ce que tu dois accomplir, à quelle heure tu vas commencer et aussi à quelle heure tu vas finir, en fonction de ton travail et de ta vie privée.

Pour rester concentré sur ta tâche et ne pas te laisser distraire, il existe une méthode très efficace qui consiste à mettre un chronomètre sur 45 minutes, couper la sonnerie de ton portable, le retourner sur le bureau pour ne pas voir l'écran, fermer ta boite mail ainsi que les onglets inutiles sur ton ordinateur, pour focaliser ton attention uniquement sur ton travail. A la fin du temps imparti, prends une pause de 10 minutes, toujours chronométrée, durant laquelle tu peux boire un petit café, étendre une lessive (ahhh, l'art du jonglage...!), regarder tes réseaux sociaux, etc... Et à la fin de ce petit moment pour toi, réitère l'opération. Cela marche également très bien pour les devoirs des enfants !


Règle n°4: scinder sa vie privée et sa vie professionnelle


L'idéal, bien sûr, est d'avoir une pièce pour soi, dans laquelle on a son propre espace de travail, un bureau sur lequel on peut laisser dossiers et ordinateur sans avoir tout à ranger le soir venu. Si ce n'est pas le cas, essaie de travailler toujours au même endroit, sur un espace débarrassé et clair, dont personne n'aura besoin dans la journée et que tu peux t'approprier.

Prévois un moment avant le retour de tes colocataires/enfants/mari-femme pour ranger tes affaires, mettre en sourdine les messages et appels professionnels et retourner à ta vie privée, afin de ne pas te laisser déborder et de faire place en douceur à ta deuxième vie. Crois-moi, j'ai tenté de faire se chevaucher ces deux vies, et c'est une très mauvaises idées !... Tes enfants rentrent, tu es encore dans le boulot, tu essaies de finir un truc, ils commencent à te raconter leur journée, un client t'appelle, les enfants te parlent en même temps, tu gesticules pour tenter de leur faire entendre de patienter... !!! Et là ! C'est le STRESS +++ !... Alors STOP ! Parce qu'au final, tu n'es ni dans le boulot, ni dans la vie de famille, c'est un vrai bazar et rien de bon n'en découle.

Quand ta vie privée reprend, consacre lui tout le temps qu'elle mérite et laisse le reste pour plus tard, cela n'en sera que bénéfique: tes relations avec ta famille et tes amis s'en porteront mieux et toi, tu profiteras de ces moments, ce qui te permettra de revenir de manière plus efficace, par la suite, à ta vie professionnelle.

Travailler le soir n'est pas idéal, mais nous savons, surtout en free lance, que c'est parfois inévitable. Si on n'a pas le choix, on fait le boulot mais on essaie vraiment de revenir dessus le lendemain pour se relire, vérifier que tout est ok et enfin envoyer. C'est plus prudent, n'oublies pas que tu as une journée dans les pattes et que lorsqu'on est fatigué on passe à côté de certaines choses. Une petite heure avant le coucher, on s'arrête pour faire une coupure et se préparer à une nuit plus sereine, surtout si on travaille derrière un écran et pour éviter de ressasser toute la nuit.


Bien pratiquer son métier de chez soi, c'est avoir pas mal de rigueur et une bonne dose de professionnalisme, cela renforce l'autonomie, développe notre faculté d'organisation, et même si ce n'est pas simple tous les jours, que certaines journées demandent plus d'efforts que d'autres, c'est une expérience à vivre !

Alors que ce soit temporaire ou à long terme, je te souhaite de trouver rapidement et facilement tes marques, d'avoir du plaisir et d'en tirer de nombreux avantages.


Fais-moi part de ton expérience, cela m'intéresse !


A très vite :)




18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout