Pourrais-je vieillir sans injections ?

Dernière mise à jour : 29 oct. 2020

A l'heure où les injections de botox et autres substances se banalisent et se pratiquent de plus en plus tôt, je me demande quelle allure j'aurais avec mes rides au milieu de toutes ces soixantenaires juvéniles...

Sur Instagram ou sur YouTube, je vois de superbes et très jeunes femmes avouer avoir recourt à la médecine esthétique.



Mais pourquoi chercher la ride ?

On est bien d'accord, chacun gère sa vie comme il l'entend, fait de son corps ce que bon lui semble, loin de moi l'idée de juger qui que ce soit.


L'information résonne en moi

En écoutant une Beauté compter ses mésaventures (#medecineesthetique, #grossefrayeur, #viteunepiqure), monte en moi un stress temporel: après un rapide calcul mental, j'assimile doucement que, ne chipotons pas, environ 15 ans nous séparent et qu'il y a 15 ans, je pensais à peu près à tout, sauf à faire des injections. Honnêtement, je vivais ma vie de jeune femme, sans me soucier des désagréments liés au temps.


A tord ou à raison ?

Je suis partagée. Mon côté bonne élève me dit: "Pourquoi ?! Tu t'es reposée sur tes acquis ...et Voilà, Bim !...à quoi tu dois ressembler aujourd'hui ?! t'es mal barrée ma vieille !".

Tandis que mon côté #momentspresent, beaucoup moins culpabilisant, me souffle doucement à l'oreille que j'ai drôlement bien fait, qu'il est bien assez tôt pour voir mes rides me sauter aux yeux.


Oui, j'ai des rides

Du Lion, d'expression, des ridules, des signes de l'âge, ...J'ai absolument toute la panoplie. La totale !


Est-ce que je les aime parce qu'elles font de moi celle que je suis aujourd'hui ? Clairement non ! Ca ne me plait pas de voir mon visage marqué, plissé, creusé. Je voudrais, avoir le visage de mes 20 ans, et la maturité que j'ai aujourd'hui. Je n'aime pas passer tout cette énergie à défroisser, hydrater, masser, bref, m'occuper de ce visage que je vois vieillir et que voudrais juvénile.


Pour moi, c'est un cadeau d'avoir pu vivre dans l'innocence des ravages du temps.

De ne pas avoir cherché la petite bête.

Quand je vois ces jeunes femmes, je me dis que leur charge mentale liée au physique est énorme, et que celle-ci ne pourra être que grandissante. Plus tu vieillis, plus ta peau est marquée, donc combien de temps passes-tu au final dans un centre esthétique ? C'est l'escalade de la violence ! Tu combles une ride une autre apparaît, de plus en plus vite et de plus en plus nombreuses.


Je ne dis pas que je n'aurais jamais recours à la médecine esthétique

Si il y a une chose que j'ai appris avec les rides, c'est qu'il ne faut jamais dire "jamais". Un jour viendra peut-être où les signes du temps qui passent deviendront insupportables à mes yeux, et si j'ai besoin de ça pour être heureuse et m'aider à mieux vivre, je le ferais.


En attendant, j'essaie de voir le beau côté de moi.

Je mets en valeur ce qui me plait chez moi. J'ai appris sans vanité aucune, à assumer mes atouts, et je ne vais pas m'en priver !

Et puis comme beaucoup d'entre nous, ma charge mentale (#famille, #travail) est amplement suffisante , merci bien !


Alors finalement, je fais comme lorsque j'avais 30 ans, je profite du moment présent, pour le reste je verrais le moment venu...


Bien à vous :)












31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout